Skip to main content
Oceans and fisheries
Annonce7 septembre 2022Direction générale des affaires maritimes et de la pêche

« BlueInvest Africa » : une rencontre inédite entre entrepreneurs et investisseurs pour développer le potentiel de l’économie bleue en Afrique

Old fishing boat at Curieuse island, Seychelles © dvoevnore / Adobe Stock
Old fishing boat at Curieuse island, Seychelles © dvoevnore / Adobe Stock

BlueInvest Africa se déroulera aux Seychelles, sur l’île de Mahé, les mercredi 7 et jeudi 8 septembre prochains. Il s’agit d’un événement d’affaires, à la fois physique et en ligne, organisé par l’Union Européenne en coopération avec le gouvernement de la République des Seychelles.

« BlueInvest Africa » rassemblera pour la première fois des entrepreneurs et des investisseurs autour de projets susceptibles de dynamiser l’économie bleue africaine. Par économie bleue, il faut entendre toutes les activités économiques qui se déroulent dans un environnement marin ou d’eaux intérieures, que ces activités soient traditionnelles, comme la pêche, le tourisme et le transport, ou innovantes, comme les biotechnologies, l’aquaculture et les énergies renouvelables.

Pour marquer l’importance de l’événement, la cérémonie d’ouverture sera rehaussée par les interventions de Wavel Ramkalawan, Président de la République des Seychelles, et de Charlina Vitcheva, Directrice Générale en charge des affaires maritimes et de la pêche à la Commission européenne

Réunir les entrepreneurs et les investisseurs

Le fil rouge de l’événement sera la présentation de 23 projets « bleus » à un panel d’investisseurs et de parties prenantes présents à Mahé et en ligne. Ces présentations auront lieu au cours de six sessions thématiques réparties sur les deux journées. L’ambition est de permettre aux porteurs d’idées africains de trouver à cette occasion des partenaires pour cofinancer et développer concrètement leurs projets.

Les entrepreneurs viennent de partout en Afrique, essentiellement subsaharienne, et ont été désignés par un comité de sélection. Ils touchent de nombreux types d’activités. Entre-autres : la valorisation des produits de pêche et d’aquaculture, la production d’énergie renouvelable, la collecte et le recyclage des déchets plastiques, etc.

Ces entrepreneurs ont bénéficié d’un coaching pour une présentation efficace et attrayante de leurs projets. Le meilleur d’entre eux sera récompensé par un prix, accordé au cours de la cérémonie de clôture de l’événement.

Un regard africain sur l’économie bleue durable

Entre ces sessions de présentation, plusieurs rendez-vous permettront aux participants de de s’informer et d’échanger sur les développements de l’économie bleue en Afrique :

  • Trois oratrices TED viendront parler de leurs expériences : la Capitaine Londy Ngcobo, fondatrice de Global Maritime Youth (Afrique du Sud), Desiree Brouwer, fondatrice de Nonzēro Africa (Afrique du Sud) et Diana Orembe, CEO de Novfeed (Tanzanie).
  • Une visite de terrain permettra de découvrir le nouveau centre aquacole, financé par l’Union Européenne, qui acclimate les géniteurs sauvages destinés aux piscicultures des Seychelles.
  • Une table ronde dévoilera l’étendue et la diversité des mécanismes de financement innovantsdont peuvent bénéficier les entrepreneurs à la recherche d’investissements.
  • Les pauses et les collations se dérouleront dans le cadre d’une exposition de projets d’économie bleue prometteurs menés par des micros, petites et moyennes entreprises africaines.

Un contexte de développement durable et de coopération intercontinentale

« BlueInvest Africa s’inscrit dans le cadre d’une coopération accrue entre l’Europe et l’Afrique autour des questions océaniques, » déclare Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen à l'environnement, aux océans et à la pêche, « tant pour l’encadrement des activités maritimes intercontinentales que pour favoriser le développement durable de l’économie bleue. Car l’économie bleue représente un potentiel de développement considérable, particulièrement dans un continent comme l’Afrique qui bénéficie d’immenses ressources marines, lacustres et fluviales. Le défi, c’est la durabilité, condition indispensable pour que l’économie bleue devienne un pôle pérenne d’innovation, de relance et d’emploi, dans le respect de l’environnement aquatique et du bien-être des populations locales. »

« Les Seychelles sont heureuses d’accueillir un événement d’envergure internationale et panafricaine comme BlueInvest Africa, » déclare Wavel Ramkalawan, Président de la République des Seychelles. « En tant que nation maritime, nous sommes particulièrement fiers d’attirer ainsi l’attention sur les résultats du programme de développement durable de l’économie bleue que nous menons depuis 2018. Notre objectif est de diversifier les investissements dans le tourisme, mais aussi de permettre à nos entrepreneurs de réaliser le potentiel de développement de l’archipel, grâce à l'innovation et à des approches fondées sur la connaissance, en gardant à l'esprit la nécessité de conserver l'intégrité de notre environnement et de notre patrimoine marins pour les générations actuelles et futures. »

Pour en savoir plus

Blue Invest Africa 2022

 

 

Détails

Date de publication
7 septembre 2022
Auteur
Direction générale des affaires maritimes et de la pêche